Sélectionner une page

Yoga Science

Philosophie et pratique du yoga / pilates

« L’attitude de Gratitude

est la plus haute forme de yoga »

Yogi Bhajan

« Le yoga nous enseigne à guérir ce qui n’a pas besoin d’être enduré, et à endurer ce qui ne peut pas être guérit »

B.K.S Iyengar

Qu’est ce que le Yoga . . . ?

Un art ?

Une discipline ?

Un état d’esprit ?

Le yoga est une pratique du corps et de l’esprit qui a une histoire de 5 000 ans dans la philosophie indienne ancienne.

Différents styles de yoga combinent des postures physiques, des techniques de respiration et la méditation ou la relaxation.

Ces dernières années, il est devenu populaire en tant qu’exercice physique basé sur des postures qui favorisent un meilleur contrôle de l’esprit et du corps et améliorent le bien-être.

Il existe plusieurs types de yoga et de nombreuses disciplines au sein de la pratique. Cet article explore l’histoire, la philosophie et les différentes branches du yoga.

Dans le monde moderne, l’art du yoga d’Asie du Sud s’est étendu à tous les coins du globe. S’il est aujourd’hui une forme populaire d’exercice et de méditation, cela n’a pas toujours été le cas.

L’histoire du Yoga

Le yoga aide depuis longtemps les gens à atteindre un équilibre mental et physique.

Il n’existe aucune trace écrite de l’inventeur du yoga.

Les hommes pratiquant le yoga sont appelés des yogis, et les femmes des yoginis. Tous deux ont pratiqué et enseigné le yoga bien avant qu’il n’y ait de traces écrites.

Au cours des cinq millénaires suivants, les yogis ont transmis la discipline à leurs étudiants, et de nombreuses écoles de yoga se sont développées à mesure que la pratique s’étendait et gagnait en popularité dans le monde entier.

Le « Yoga Sutra », un traité de philosophie yogique vieux de 2 000 ans, rédigé par le sage indien Patanjali, est un guide sur la manière de maîtriser le mental, de contrôler les émotions et de grandir spirituellement. Le Yoga Sutra est le plus ancien document écrit sur le yoga et l’un des plus anciens textes existants. Il fournit le cadre de tout le yoga moderne.

Le yoga est bien connu pour ses postures et ses poses, mais elles ne constituaient pas un élément clé des traditions originales de yoga en Inde. La forme physique n’était pas un objectif primordial. Les praticiens et les adeptes de la tradition du yoga se concentraient plutôt sur d’autres pratiques, telles que l’expansion de l’énergie spirituelle à l’aide de méthodes de respiration et de concentration mentale.

La tradition a commencé à gagner en popularité en Occident à la fin du XIXe siècle. Une explosion d’intérêt pour le yoga postural s’est produite dans les années 1920 et 1930, d’abord en Inde, puis en Occident.

L’histoire du Yoga

Le yoga aide depuis longtemps les gens à atteindre un équilibre mental et physique.

Il n’existe aucune trace écrite de l’inventeur du yoga.

Les hommes pratiquant le yoga sont appelés des yogis, et les femmes des yoginis. Tous deux ont pratiqué et enseigné le yoga bien avant qu’il n’y ait de traces écrites.

Au cours des cinq millénaires suivants, les yogis ont transmis la discipline à leurs étudiants, et de nombreuses écoles de yoga se sont développées à mesure que la pratique s’étendait et gagnait en popularité dans le monde entier.

Le « Yoga Sutra », un traité de philosophie yogique vieux de 2 000 ans, rédigé par le sage indien Patanjali, est un guide sur la manière de maîtriser le mental, de contrôler les émotions et de grandir spirituellement. Le Yoga Sutra est le plus ancien document écrit sur le yoga et l’un des plus anciens textes existants. Il fournit le cadre de tout le yoga moderne.

Le yoga est bien connu pour ses postures et ses poses, mais elles ne constituaient pas un élément clé des traditions originales de yoga en Inde. La forme physique n’était pas un objectif primordial. Les praticiens et les adeptes de la tradition du yoga se concentraient plutôt sur d’autres pratiques, telles que l’expansion de l’énergie spirituelle à l’aide de méthodes de respiration et de concentration mentale.

La tradition a commencé à gagner en popularité en Occident à la fin du XIXe siècle. Une explosion d’intérêt pour le yoga postural s’est produite dans les années 1920 et 1930, d’abord en Inde, puis en Occident.

La philosophie du Yoga

Pour transmettre son message spirituel et guider les séances, le yoga utilise souvent l’imagerie d’un arbre avec des racines, un tronc, des branches, des fleurs et des fruits. Chaque « branche » du yoga représente un centre d’intérêt et un ensemble de caractéristiques différents.

Les six branches sont :

  • Hatha yoga : Il s’agit de la branche physique et mentale conçue pour amorcer le corps et l’esprit.
  • Raja yoga : Cette branche implique la méditation et la stricte adhésion à une série de mesures disciplinaires connues sous le nom de « huit membres » du yoga.
  • Karma yoga : C’est une voie de service qui vise à créer un avenir libéré de la négativité et de l’égoïsme.
  • Bhakti yoga : Il vise à établir la voie de la dévotion, une manière positive de canaliser les émotions et de cultiver l’acceptation et la tolérance.
  • Jnana yoga : Cette branche du yoga concerne la sagesse, le chemin de l’érudit et le développement de l’intellect par l’étude.
  • Tantra yoga : C’est la voie du rituel, de la cérémonie ou de la consommation d’une relation.

Aborder le yoga avec un but précis à l’esprit peut aider une personne à décider quelle branche suivre.

Les chakras

Le mot « chakra » signifie littéralement « rouet ».

Le yoga soutient que les chakras sont les points centraux de l’énergie, des pensées, des sentiments et du corps physique. Selon les professeurs de yoga, les chakras déterminent la façon dont les gens vivent la réalité à travers des réactions émotionnelles, des désirs ou des aversions, des niveaux de confiance ou de peur, et même des symptômes et des effets physiques.

Lorsque l’énergie est bloquée dans un chakra, on dit qu’elle déclenche des déséquilibres physiques, mentaux ou émotionnels qui se manifestent par des symptômes tels que l’anxiété, la léthargie ou une mauvaise digestion.

Les asanas sont les nombreuses positions physiques du Hatha yoga. Les personnes qui pratiquent le yoga utilisent les asanas pour libérer l’énergie et stimuler un chakra déséquilibré.

Il existe sept chakras principaux, chacun ayant son propre centre d’intérêt :

  • Sahasrara : Le chakra « aux mille pétales » ou « couronne » représente l’état de conscience pure. Ce chakra est situé au sommet de la tête, et la couleur blanche ou violette le représente. Sahasrara implique des questions de sagesse intérieure et de mort physique.
  • Ajna : Le « commandement » ou « chakra du troisième oeil » est un point de rencontre entre deux courants énergétiques importants dans le corps. L’Ajna correspond aux couleurs violet, indigo ou bleu profond, bien que les praticiens traditionnels du yoga le décrivent comme étant blanc. Le chakra ajna est lié à l’hypophyse, qui est le moteur de la croissance et du développement.
  • Vishuddha : La couleur rouge ou bleue représente le chakra « particulièrement pur » ou « gorge ». Les praticiens considèrent que ce chakra est le siège de la parole, de l’audition et du métabolisme.
  • Anahata : Le chakra du « cœur » ou « non frappé » est lié aux couleurs verte et rose. Les principaux aspects de l’anahata sont les émotions complexes, la compassion, la tendresse, l’amour inconditionnel, l’équilibre, le rejet et le bien-être.

Les types de Yoga

Le yoga moderne a une gamme de styles qui convient à tous, quel que soit le résultat souhaité.

Le yoga moderne a évolué en mettant l’accent sur l’exercice, la force, la souplesse et la respiration. Il peut contribuer à améliorer le bien-être physique et mental.

Il existe de nombreux styles de yoga, et aucun style n’est plus authentique ou supérieur à un autre. L’essentiel est de choisir un cours adapté à votre niveau de forme physique.

Les types et styles de yoga peuvent inclure :

Ashtanga yoga : Ce type de yoga s’inspire d’anciens enseignements de yoga. Il est cependant devenu populaire dans les années 1970. L’Ashtanga applique six séquences de postures établies qui relient rapidement chaque mouvement à la respiration.

Le yoga bikram : Aussi appelé yoga « chaud », le Bikram se pratique dans des pièces chauffées artificiellement à une température de près de 105 degrés et à un taux d’humidité de 40 %. Il consiste en 26 postures et une séquence de deux exercices de respiration.

Hatha yoga : Il s’agit d’un terme générique pour tout type de yoga qui enseigne des postures physiques. Les cours de « Hatha » servent généralement d’introduction douce aux postures de base du yoga.

Iyengar yoga : Ce type de yoga consiste à trouver le bon alignement dans chaque pose en utilisant une série d’accessoires, tels que des blocs, des couvertures, des sangles, des chaises et des traversins.

Jivamukti yoga : Jivamukti signifie « libération en vivant ». Ce type de yoga est apparu en 1984 et intègre des enseignements et des pratiques spirituelles qui mettent l’accent sur le flux rapide entre les poses plutôt que sur les poses elles-mêmes.

Cette focalisation est appelée vinyasa. Chaque cours a un thème, qui est exploré à travers les écritures du yoga, le chant, la méditation, les asanas, le pranayama et la musique. Le jivamukti yoga peut être physiquement intense.

Le yoga Kripalu : Ce type de yoga apprend aux pratiquants à connaître, à accepter et à apprendre du corps. Un étudiant de Kripalu apprend à trouver son propre niveau de pratique en regardant vers l’intérieur. Les cours commencent généralement par des exercices de respiration et des étirements doux, suivis d’une série de poses individuelles et d’une relaxation finale.

Yoga Kundalini : Kundalini signifie « enroulé, comme un serpent ». Le yoga Kundalini est un système de méditation qui vise à libérer l’énergie refoulée.

 

Un cours commence généralement par des chants et se termine par un chant. Entre les deux, il comprend des asanas, du pranayama et une méditation adaptée pour créer un résultat spécifique.

  • Power yoga : À la fin des années 1980, les praticiens ont développé ce type de yoga actif et athlétique, basé sur le système traditionnel de l’ashtanga.
  • Sivananda : Il s’agit d’un système basé sur une philosophie en cinq points. Cette philosophie soutient que la respiration, la relaxation, le régime alimentaire, l’exercice et la pensée positive s’associent pour former un mode de vie yogique sain. Il utilise généralement les mêmes 12 asanas de base, avec des salutations au soleil et des poses de savasana.
  • Viniyoga : Le viniyoga peut s’adapter à toute personne, quelle que soit sa capacité physique. Les professeurs de Viniyoga ont besoin d’une formation approfondie et sont généralement des experts en anatomie et en thérapie de yoga.
  • Yin : Il s’agit d’une pratique de yoga calme et méditative, également appelée yoga taoïste. Le yin yoga permet de relâcher les tensions dans les principales articulations, notamment :

– les chevilles,
– les genoux,
– les hanches,
– le dos entier,
– le cou,
– les épaules.

Les poses Yin sont passives, ce qui veut dire que la gravité supporte l’essentiel de la force et de l’effort.

 

  • Yoga prénatal : Le yoga prénatal utilise des postures que les praticiens ont conçues pour les personnes enceintes. Il peut aider les femmes à se remettre en forme après la grossesse et à rester en bonne santé pendant la grossesse.
  • Yoga réparateur : Il s’agit d’une méthode de yoga relaxante. Une personne suit un cours de yoga réparateur dans quatre ou cinq postures simples, en utilisant des accessoires comme des couvertures et des traversins pour s’enfoncer dans une relaxation profonde sans faire d’effort pour tenir la pose.

Devenir membre de Yoga Science

Rejoignez-nous et profitez des dernières actualités de Yoga Sciences

Suivez-nous